Allumage du chauffage: la lettre AFIPRO du 15102017

Allumage du chauffage: signal net pour le 23 octobre 2017.

Share Button

Allumage du chauffage: la lettre AFIPRO du 300917

Allumage du chauffage: avis AFIPRO cliquez ici

Share Button

Allumage du chauffage : La lettre AFIPRO du 26/09/2017

Allumage du chauffage: Les prévisions donnent un signal net pour le 1er octobre 2017.

Mais comme le 1er octobre est un dimanche, il faut envisager un allumage le 28 ou le 29 septembre.

Les plus courageux attendront lundi 2 octobre.

Pour mémoire la date préconisée en 2016 était le 6 octobre.

Share Button

La lettre AFIPRO du 17/09/2017 – Allumage chauffage

Allumage du chauffage:

Les prévisions ne sont pas modifiées. Les plus courageux passeront le cap du 20 septembre et attendront l’évolution des prévisions.

Share Button

La lettre AFIPRO du 14 septembre 2017: allumage du chauffage?

Faut-il procéder à l’allumage du chauffage?

Période difficile du 15 au 20 septembre 2017!

Les plus courageux attendront l’évolution des prévisions.

 

Share Button

TERTIAIRE : le décret est enfin paru !

LES OBLIGATIONS D’AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DANS LES BATIMENTS EXISTANTS A USAGE TERTIAIRE

TERTIAIRE

Parlons-en…

Décret2017-918 du 9 Mai  2017 relatif aux obligations d’amélioration de la performance énergétique dans les bâtiments existants à usage tertiaire – NOR: LHAL1532790D

ORF n°0109 du 10 mai 2017 – Texte n°169

ELI: legifrance texte en RTF

 

 

Le décret « TERTIAIRE » en 7 questions:

De quoi s’agit-il ?

Continuer la lecture

Share Button

Répartiteurs de chaleur : l’enfouissement…

Répartiteurs de frais de chauffage, répartiteurs de chaleur, répartiteurs de chauffage, c’est maintenant l’enfouissement!

 

Répartiteurs de chauffage ou répartiteurs de chaleur
N’en parlons plus!

 

Je n’ai pas encore reçu de réponse à ma question relative aux répartiteurs de chaleur d’aucun des deux ministères auxquels l’ancien  nouveau Chef de cabinet de l’ancien Premier Ministre a transmis ma relance du 2 février 2017.

Depuis, les deux ministères ont disparu ! La situation est stable, nous restons figés dans l’ambiguïté des répartiteurs qui devraient mesurer une quantité de chaleur et qui se contentent de mesurer une température!

L’ARC, Association des Responsables de Copropriétés, reste sur sa proposition de plan d’action pragmatique et efficient aux copropriétés qui ne souhaitent pas mettre en place des répartiteurs de frais de chauffage jugés inefficaces.

De nombreux bailleurs sociaux ont la même lecture du décret et limitent la mise en place des répartiteurs de chaleur aux boucles de distribution de chauffage horizontales.

La presse ne s’intéresse plus à ce débat sur la conformité des répartiteurs de chauffage au décret N°2016-710 du 30 mai 2016.

RAPPEL : Que peut faire une copropriété en toute légalité?

Une copropriété peut voter une résolution d’accord sur l’application du décret N° 2016-710 du 30 mai 2016 pour être en conformité avec la règlementation et voter une seconde résolution constatant l’absence d’offres sur le marché de matériels répondant aux obligations dudit décret, après avoir pris le soin de demander des « devis de matériels qui répondent au décret N° 2016-710 du 30 mai 2016 » et non des devis de répartiteurs de frais de chauffage à au moins trois prestataires.

J’ai adressé le 5 juin 2017 une nouvelle demande au Chef de cabinet du nouveau premier ministre Un repartiteur est base sur une mesure de temperature  – MT – R089774 01.pdf…

Continuer la lecture

Share Button

La lettre AFIPRO du 15 mai 2017 – Arrêt du chauffage

La lettre AFIPRO du 15 mai 2017 – Arrêt du chauffage – est ici: La lettre AFIPRO du 15 mai 2017

Un problème de mise à jour intempestif de WordPress n’a pas permis la mise en ligne de cette lettre en temps utile.

Elle a été adressée à ceux qui sont inscrits sur le fichier correspondant. Si vous êtes intéressés par cette lettre, veuillez nous le faire savoir en remplissant le formulaire contact.

Share Button

La lettre AFIPRO du 10 mai 2017 – Arrêt du chauffage

La lettre AFIPRO du 10 mai 2017 – Arrêt du chauffage – est ici: La lettre AFIPRO du 10 mai 2017

Un problème de mise à jour intempestif de WordPress n’a pas permis la mise en ligne de cette lettre en temps utile.

Elle a été adressée à ceux qui sont inscrits sur le fichier correspondant. Si vous êtes intéressés par cette lettre, veuillez nous le faire savoir en remplissant le formulaire contact.

Share Button

Répartiteurs de chaleur : l’enlisement…

Répartiteurs de chauffage, répartiteurs de chaleur, répartiteurs de frais de chauffage, c’est l’enlisement!

Je n’ai pas encore reçu de réponse du nouveau Chef de cabinet du Premier Ministre, Monsieur Gabriel KUNDE, à ma relance du 2 février 2017.

Un Robin des bois des temps modernes résiste: l’ARC.

L’ARC, Association des Responsables de Copropriétés, a commandé une étude technique sur les répartiteurs de frais de chauffage au bureau d’étude indépendant Enertech, « suite aux alertes répétées des copropriétaires et des locataires. »

Ce bureau d’études conclut que « l’individualisation des frais de chauffage à l’aide de répartiteurs n’est pas fiable. » Communiqué de presse de l’ARC du 16/02/2017.

L’ARC rappelle que « la réglementation obligeant à répartir les frais de chauffage collectif en fonction des consommations individuelles doit entrer en vigueur à partir du 1er avril 2017 » et que « pour répondre à cette obligation, les prestataires proposent d’installer des répartiteurs de frais de chauffage dans 80 à 90 % des immeubles. Six millions de personnes parmi les 10 millions chauffés collectivement sont concernées. »

L’ARC propose un plan d’action pragmatique et efficient aux copropriétés qui ne souhaitent pas mettre en place des répartiteurs de chaleur jugés inefficaces.

L’ARC appuie son argumentation sur les résultats de l’étude technique en affirmant:

« L’étude conclut qu’un répartiteur « ne peut raisonnablement pas être considéré comme un moyen fiable » de respecter la réglementation prochainement en vigueur, et confirme qu’un répartiteur ne mesure pas une consommation de chaleur au sens de l’article R. 241-7 du code de l’énergie. »

Que peut faire une copropriété en toute légalité?

Une copropriété peut voter une résolution d’accord sur l’application du décret N° 2016-710 du 30 mai 2016 pour être en conformité avec la règlementation et voter une seconde résolution constatant l’absence d’offres sur le marché de matériels répondant aux obligations dudit décret, après avoir pris le soin de demander des « devis de matériels qui répondent au décret N° 2016-710 du 30 mai 2016 » et non des devis de répartiteurs de chauffage à au moins trois prestataires.

Pour information, de nombreux bailleurs sociaux n’entendent pas mettre en place de répartiteurs, dont un très important, selon l’information que j’ai obtenue d’un copropriétaire d’un ensemble immobilier de cet organisme.

Que fait la presse au sujet des répartiteurs de frais de chauffage?

Il serait souhaitable que la presse s’empare du sujet pour effectuer une enquête de fond, complète, notamment les publications à vocation de défense des intérêts des consommateurs.

A suivre…

Share Button